Archives par mot-clé : Graines de courges

Soupe de courges, fenouil & astuces

2 Kg de courges, 3 beaux fenouils, un morceau de gingembre, sel, 5 baies. Préparations : 20 mn, – Cuisson 20 mn – Pas compliqué. Nous avons pas mal de courges en cette saison. Je vous propose (ampiens du Panier Blomet) de laisser vos astuces, idées et conseils à base de courge, en commentaire, à la suite de cet article. Et pour les visiteurs (non amapiens du Panier Blomet), vous pouvez me faire vos suggestions ici > http://www.panier-blomet.fr/amap-panier-blomet/blog/communication/. Je publierai les bonnes idées.

Tout d’abord, je vous conseille, une nouvelle fois, de goûter les graines. Certaines, vert-foncées, presque noire, n’ont même pas besoin d’être épluchées. Il faut juste les extraire puis les rincer un peu à l’eau claire et les sécher sur un torchon. Il faut les croquer sans attendre qu’elles soient sèches à cœur, elles ont un goût de noisette fraiches. A la prochaine distribution, vous pourrez demander à les goûter, s’il y a des courges.

Les graines blanches, celles qui sont un peu épaisses, sont délicieuse aussi , mais nécessitent plus de préparation. Il faut les extraire de la pulpe à laquelle elles sont accrochées. Je le fais dans une passoire avec un peu d’eau en les brassant bien pendant deux minutes. Après-quoi il faut les sécher sur un torchon puis les sécher à cœur, au four tiède ou un peu chaud. Bien sèches, elles se conserveront quelques mois. Elles sont délicieuses passées à la poêle pour les faire griller légèrement. Vous pourrez les grignoter à l’apéritif ou  en mettre une petite poignée dans vos salades. Il faudra les décortiquer, c’est un peu long, il faut être patient.

Revenons à nos courges, cette fois on en a fait une soupe avec du fenouil, un peu d’ail, du gingembre et épicée au 5 baies. Comme elle (la courge) était trop dure pour l’éplucher, nous l’avons cuite sans l’éplucher, mais après l’avoir bien lavée évidemment, avec le fenouil et le gingembre. Après la cuisson le tout a été passé au mixer. Mais la peau dure de la courge s’est retrouvée découpée en petites particules qui donnaient une consistance pas très agréables.

Solution ; tamiser avec une spatule souple dans une passoire ronde. Au bout de quelques minutes il est resté 2 litres de soupe. J’en ai mis 1 en bouteille (jus de pomme) au réfrigérateur.

Il est resté aussi une pâte pleine des petits morceaux de peau que j’ai donné à mes champions du compostage, il y avait encore un peu de pulpe…

Rien ne s’est perdu.

Graines de courges, de potimarrons ou de pâtissons.

Vous pouvez garder les graines de courges, potimarrons et pâtissons…
C’est vrai qu’il faut être patient, c’est assez long à préparer, mais c’est vraiment délicieux pour accompagner vos salades.

Préparation :
Ça vaut pour les cucurbitacées dont les graines sont assez grosses. Dans une bassine, séparer les graines de la pulpe qui les entoure. Avec un peu d’au, en malaxant, elles finisses par se détacher. Retirer tous les morceaux de pulpe qui reste mélangé aux graines. Elles sont très glissantes et ne demande qu’à sauter hors de la bassine. Verser ensuite dans une passoire (à nouille) et continuer le tri. Quand il ne reste que des graines, les étaler sur un plateau pour les faire sécher. La lèche-frite du four tiède à pas trop chaud, c’est pas mal. Une fois sèche elles se gardes assez longtemps.

Pour accompagner votre salade :
Éplucher une petite poignée de graines avec un petit couteau pointu et les faire griller légèrement à la poêle avant de les jeter sur votre salade.

Si vous n’avez pas la patience, on en trouve dans le commerce, mais autant profiter des nôtres…

 

Potimarron farci

Préparation 20mn, cuisson 1h30.

Suivant la jolie façon de présenter le potimarron conseillée par Charles du Bec Hellouin, je me suis lancé à la recherche de recettes. J’ai testé celle-ci avec une farce faite de fromages, de champignons, de pain grillé, de crème fraiche et épices (muscade et poivre), accompagné de viande des Grisons Ummmmh.

potimarron_farci_1Ingrédients pour 4 personnes :

– 1 potimarron
– 200g  de champignons de Paris
– 2 belles tranches de pain de campagne (ou pourquoi pas le pain du Bec Hellouin, mais je n’en avais plus)
– Crème liquide
– 120 g d’un assortiment de trois fromages à pâtes dures qui doivent être bien goûteux (moi, j’ai pris du Morbier, du Gouda vieux et du Parmesan, mais on peut penser au Comté, au Beaufort ou au Sallers, au Cantal, au Saint-Nectarir s’il sont assez affinés)
– 1 gousse d’ail, muscade, sel et poivre

Préparation :

potimarron_farci_2Ouvrir le potimarron, en le découpant au-dessus, afin de faire un couvercle. Enlever les graines et les fibres à l’intérieur. (Garder les graines, lavées, séchées, elle contiennent des amandes vraiment délicieuses une fois grillées).
Nettoyer et trancher les champignons, griller les tranches de pain de campagne et les couper en petits morceaux, râper les fromages.
Disposer dans le fond du potiron, une couche de pain grillé et frotté à l’ail, une couche de fromages râpés et une couche de champignons, mettre une bonne pincée de muscade, saler, poivrer, couvrir de crème.
Continuer les couches jusqu’au remplissage complet du potimarron. Remettre le chapeau. Emballer le potimarron farci dans du papier d’alu.
Dans un four préchauffé à 180°, faire cuire le potimarron emballé au bain-marie, pendant environ 1h30.

Conseils :

La cuisson terminée, déballer le potimarron, et le poser au milieu de la table.
Servir à la cuillère, en mélangeant le pain, les fromages, les champignons et la chair du potimarron.
On peut l’accompagner de viandes fumées, viande des Grisons…

potimarron_farci_3

Remarques :

Il faut adapter les quantités à la taille du potimarron, le mien ne contenait pas les quantités indiquées plus haut.

Garder les graines, lavées, séchées, elle contiennent des amandes vraiment délicieuses une fois grillées. Pour accompagner les salades en jetant dessus une petite poignée de graines de courges très légèrement grillées.

.