Archives par mot-clé : Céleri

Spaghettis végétariennes à la Bolognaise

  • 1 grosse boîte de tomates pelées
  • 1 poireau
  • 1 gros oignon
  • 1 belle gousse d’ail
  • 1 branche de céleri (facultatif)
  • 1 carotte
  • 3 verres de lentilles
  • 1 verre de vin blanc (ou eau ou bouillon de légumes)
  • herbes de Provence
  • sel, poivre, piment (facultatif)
  1. Émincer les oignons, l’ail, le céleri et le poireau.
  2. Râper la carotte.
  3. Faire suer le tout dans une cocotte en fonte préalablement huilée. (7-8 mn).
  4. Ajouter les tomates, les épices, le vin blanc, sel et poivre et laisser mijoter 3/4 h.
  5. Parallèlement cuire les lentilles à 90% (selon indication sur le paquet ou 18 minutes environ).
  6. Lorsque les lentilles sont presque cuites les égoutter et les mettre dans la sauce tomate.
  7. Ajouter un peu d’eau si nécessaire (doit avoir la consistance d’une bolognaise à la viande).
  8. Laisser mijoter encore 5 à 10 mn.

Crème de céleri

logo_recettePBUne recette rapide et très facile pour résister au froid

  • Une petite boule de céleri rave
  • 1 litre de bouillon de bœuf maison ou obtenu avec des cubes bio
  • Parmesan
  • cerfeuil (facultatif)
  1. Faîtes cuire la valeur d’une demie boule de céleri rave dans un litre de bouillon de bœuf.
  2. Mixez longuement avec du parmesan.
  3. Vérifiez l’assaisonnement et parsemez de cerfeuil

Gratin de céleri et pommes au parmesan

logo_recettePBUn gratin original pour accompagner les volailles de Noël.

  • 1 céleri
  • 3 pommes vertes
  • 20 cl de crème liquide
  • 100 g de parmesan
  • 50 g de beurre
  • Sel, poivre
  1. Préchauffez le four à 170° (th 5 – 6)
  2. Épluchez le céleri et les pommes et découpez en tranches fines.
  3. Intercalez les tranches de pommes et de céleri dans un plat à gratin préalablement beurré, en les serrant bien.
  4. Salez, poivrez et nappez de crème liquide, saupoudrez de parmesan râpé et enfournez pour 45 minutes de cuisson.

Carottes façon osso bucco

Avec la belle botte de carottes trouvées dans nos paniers, voici une recette, trouvée sur le site Mon AMAP, qui change un peu et ensoleille un repas.

Pour 2 personnes 

  • 600 g de carottes (6-8 carottes)
  • 2 oignons moyens
  • 800 g de tomates ou 2 boites de tomates en dés
  • 50 g de beurre
  • 2 gousses d’ail
  • 1 petite branche de céleri
  • 1 bouquet garni
  • ¼ d’orange
  • 1 pincée de gros sel
  • Poivre du moulin
  • 1 cuillère à soupe de persil plat haché

carottes_osso_bucco

Préparation

  1. Éplucher et laver les carottes. Faire fondre le beurre dans une cocotte oblongue, de préférence en fonte. Ajouter les carottes entières et leur faire prendre de la couleur pendant 8 à 10 minutes.
  2. Pendant ce temps, éplucher et hacher l’oignon. Laver la petite branche de céleri. Monder les tomates et les couper en petits dés.
  3. Retirer les carottes, qui doivent être colorées sur toute leur surface. À la place mettre le hachis d’oignon et lui donner une légère coloration. Ajouter les dés de tomate, le céleri, la gousse d’ail non épluchée, le bouquet garni, le ¼ d’orange (avec son zeste) coupé en deux, le gros sel et 3 à 4 tours de poivre du moulin.
  4. Remettre les carottes par-dessus, couvrir et laisser cuire à petits bouillons pendant une heure en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les carottes soient tendres.
  5. Disposer les carottes dans un plat de service. Après avoir ôté la garniture aromatique, napper de jus de cuisson les carottes et parsemer le persil fraîchement haché.

Soupe de céleri au curry

Depuis quelques semaines nous trouvons de délicieux céleris en branches dans les paniers de Benjamin. Bien sur, nous pouvons les déguster crus ou sautés avec des carottes (vous trouverez la recette sur le blog) mais voici une autre façon : une soupe.

La voici pour 4 à 6 personnes

Ingrédients :

  • soupe de celeri

    700 g de céleri en branches haché

  • 1 cs de curry
  • 2 cc d’huile d’olive
  • 1 oignon haché
  • 1 poireau émincé
  • 225 g de pommes de terre en dés
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 1 bouquet garni
  • sel

Préparation et cuisson :

Chauffez l’huile dans une cocotte. Ajoutez le céleri, l’oignon et le poireau. Couvrez et cuisez 10 minutes à feu doux en remuant régulièrement. Incorporez le curry et prolongez la cuisson pendant 2 minutes en tournant de temps en temps.
Rajoutez les pommes de terre le bouillon et le bouquet garni. Couvrez et portez à ébullition  hachez l’ail. Laissez mijoter 20 minutes environ, jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Ôtez le bouquet garni et mixez longuement.
Servez agrémenté de feuilles de céleri.

Carottes et céléri branche aux olives

Une façon astucieuse de cuisiner le céleri branche dont on ne sait pas toujours quoi faire. Comptez 15 minutes de préparation et 40 minutes de cuisson.

Pour 4 personnes.

Ingrédients :

  • 750 g carottes
  • 2 oignons
  • 1 pied de céleri
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • Une douzaine d’olives vertes
  • 1 bouquet garni (thym, laurier…)
  • sel
  • poivre

Préparation :

  1. Coupez les carottes en dés ou rondelles pas trop épaisses.
  2. Retirez les fils du céleri avec un couteau économe et coupez le en tronçons.
  3. Émincez finement les oignons.
  4. Faîtes revenir tous les légumes à l’huile d’olive pendant 5 minutes, ajoutez le bouquet garni, salez et poivrez.
  5. Couvrez et laissez mijoter ensuite à petit feu 20 mn.
  6. Ajoutez ensuite les olives.
  7. Couvrez à nouveau et laissez cuire encore une bonne quinzaine de minutes jusqu’à ce que les carottes soient bien tendres.

Confit de céleri

Nous avons eu pas mal de céleris et nous l’avons cuisiné pour accompagner un gigot d’agneau. Le gigot massé avec de l’harissa à cuit au four (2 heures à feu doux), avec de l’ail, du thym et du romarin. À côté de ça nous avons cuit des pommes de terre au four avec de l’huile d’olive et du thym.
Pendant ce temps nous avons préparé un confit de céleris pour accompagner gigot et patates.

Facile,
10 mn de préparation,
20mn de cuisson.

Ingrédients :

  • 3 tronçons de côtes de céleri branche
  • 3 échalotes émincées finement
  • 2 verres de vin blanc moelleux si possible (sinon rajouter 1 càs de sucre)
  • 1 càc de grains de coriandre passées à sec à la poêle pendant 1 mn
  • 2 càs de vinaigre balsamique blanc
  • Le jus d’un citron
  • 1 càc d’huile d’olive
  • Sel et poivre

Préparation du confit :

  1. Éplucher les échalotes et les faire fondre dans une casserole dans l’huile d’olive sans les laisser prendre couleur. Réserver.
  2. Enlever les fils des côtes de céleri et les couper aussi finement que les échalotes. Les ajouter aux échalotes fondues dans la casserole.
  3. Verser le vin blanc (ajouter le sucre si nécessaire), ½ verre d’eau, le balsamique blanc et les grains de coriandre.
  4. Porter à ébullition et laisser bouillotter jusqu’à évaporation presque complète du liquide.
  5. Le céleri et les échalotes sont réduits en marmelade épaisse (Il peut rester quelques morceaux de tronçons de céleri).
  6. Saler et poivrer, ajouter un jus de citron.

Finition et dressage :

Décorer éventuellement avec quelques feuilles de céleri entière ou ciselées très finement.  La marmelade, ou confit, de céleris a une belle couleur un peu ambrée.
Elle peut être mise en petit pot et servie comme une confiture d’oignon avec une viande froide.

CR des ateliers cuisine des 7/11 et 4/12/2010

Le 7 novembre nous avons appris les principes de base de la stérilisation de bocaux de légumes grâce aux précieux conseils d’Élisabeth et le 4 décembre nous avons surtout regardé Dolorès nous montrer comment réussir une bûche de Noël. Monter les blancs en neige, faire la chantilly, rouler la génoise au sortir du four, autant de gestes délicats qui font de ce dessert un exercice complexe. Voici une sélection de photos de ces deux derniers ateliers chez moi. Les prochains ateliers auront lieu au centre social de l’OCM-CEASIL.

J’ai été ravie d’accueillir dans mon petit appartement toutes les participantes et animatrices de ces ateliers provisoires.

 



Les légumes d’hiver choisis furent précuits au wok avant d’être mis à stériliser. Nous avons mis des courges, carottes, poireaux, cèleri branche, navets, une branche de persil, quelques pincées de Ras el hanout et des pois chiches eux cuits à l’avance. Nous avions décidé de faire un bocal d’hiver sorte de mélange pour « couscous ».



Au menu, soupe de courge butternut au curry, une truite en papillote au four avec une julienne de carotte, cèleri rave, chou vert que chacun à assaisonné à sa convenance et en dessert la bûche dont la recette est . Petit conseil : la mettre au frais et la manger après quelques heures au frigo.

À très bientôt…

 

 

 

.