Notre CHOUETTE journée à la ferme de notre CHOUETTE maraîcher, Benjamin.

Cette journée a eu lieu le samedi 1er juin et, oui, c’était pour ainsi dire, le premier jour de printemps (les jours benjamin-chiquet précédents, en ce printemps 2013, n’ayant pas compté). Et nous, pour fêter ça, étions dans les champs de Benjamin, pour regarder, patiemment, nos légumes pousser.
Ça nous a pris la journée ;o)

Mais nous ne nous sommes pas limités à cette activité-là.

Tout le monde était très fatigué donc tout le monde a débarqué à 11h30 au lieu de 10h du matin. Du coup, sans s’être concertés avant, le timing était idéal pour faire une visite du domaine. Benjamin a parlé, expliqué, décortiqué, explicité sa manière de travailler, le tout sans faiblir et sans montrer un seul signe de fatigue ou de… ras le bol.

Ça nous a pris la journée ;o)

Mais nous ne nous sommes pas limités à cette activité-là.

Tout le monde était très fatigué donc tout le monde a débarqué à 11h30 au lieu de 10h du matin. Du coup, sans s’être concertés avant, le timing était idéal pour faire une visite du domaine. Benjamin a parlé, expliqué, décortiqué, explicité sa manière de travailler, le tout sans faiblir et sans montrer un seul signe de fatigue ou de… ras le bol.

image1

Il a répondu à nombre de nos questions.
« Mais le radis, comment reconnaît on à quel moment il est bon à être cueilli ?
Mais pourquoi bouturer les plans d’aubergines ?
Mais quelles seront les variétés de tomates cette année ? Et le chat angora, Et ceteri et cetera… »

image2 image3

Bref, on a bien usé notre salive. Et là, il s’est imposé à nous qu’il était temps d’en récupérer un petit peu (de la salive) et se désaltérant au vin rouge, mais aussi à l’eau (faut pas croire…) et Benjamin, qui devait trouver que nous n’étions pas assez desséchés, nous a fait goûter du pain.
Comment ça, du pain ? Ça ? Du pain ? Ah non, ça, ce n’était pas du pain mais du PAAAAIN, MAMA MIA, du pain délicieux, à la mie alvéolée comme il faut, au goût sans défaut, à la couleur marrons chauds… Ce pain est un vrai piège à filles et à gars, un pain extra.

image4

Puis on a becqueté nos repas partagés. Un moment vraiment sympa.

image5 image6

 

image7

Après ces agapes, Benjamin avait mijoté de petits ateliers pour nous permettre de garder la ligne et d’avoir le plaisir de participer un tout petit peu à la vie de sa plantation.

image8

Nous avons planté des échalotes, des oignons… Nous avons biné, tchatché, biné, tchatché… Comme il faisait beau, le tout se faisait en améliorant notre bronzage inexistant.

image9 image10

Puis, nous avons pris la route du retour, avec des mines dignes d’un retour de vacances, et ce n’était pas seulement dû au soleil mais bien à la petite lueur joyeuse qui brillait dans les yeux après une journée passée ensemble, proche de la terre qui nous nourrit et avec Benjamin qui voue ses heures à mettre un point d’honneur à nous cultiver des produits idéaux à tout point de vue.

Merci à tous les acteurs de cette belle journée et tout spécialement à Benjamin qui nous a accueillis avec beaucoup d’entrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.