Le Bec Hellouin, le 18 octobre 2011

logo_PanierBonjour à tous,
Le premier gel est arrivé cette semaine, plutôt tôt, mettant fin à la production des courgettes. Nous installons les protections contre le froid là où c’est possible. Nous constatons, comme l’ensemble de nos collègues hauts normands, bio et conventionnels, que les conditions météo de cette année ne favorisent pas la conservation des légumes.

Nous avons déjà trié deux ou trois fois les pommes de terre et les oignons, qui d’habitude se conservent bien jusqu’au printemps. L’ail et les courges sont mal venus à cause des 3 mois de sécheresse du printemps. Nous avons récolté les courges cette semaine, moins de la moitié de la production habituelle alors que nous avons planté le double. De même pour les oignons !

Nous passons commande du coup de davantage de plants d’hiver, même si en cette saison il n’y a plus beaucoup de choix, pour avoir plus de mâche, épinards, choux. Les cultures hivernales ont bien levé grâce au temps doux depuis un mois. Nous espérons que le froid ne sera pas trop vif cet automne ! Les jardins sont quand même bien remplis et la serre aussi. Moins de légumes de garde donc que les autres années (mais toujours la possibilité d’acheter des pommes de terre à un confrère), mais bien plus de cultures en cours, nous espérons que l’hiver se passera sans avoir trop à souffrir des conséquences de la météo défavorable. Rappelons que la sécheresse, la pire depuis 1900, fuit suivie de 3 mois de pluie !

Nous avons reçu hier la visite de l’ancienne ministre de la ville du Brésil, Erminia Marigato, accompagnée d’un agronome, d’un urbaniste et du responsable de la prospective à l’INRA. Échanges passionnants autour de l’agriculture urbaine et péri-urbaine. L’équipe de brésiliens suit de près le Mouvement des Sans Terre autour de Sao Paulo, qui s’inspire de la permaculture. Ils étaient surpris du potentiel de la micro-agriculture expérimentée ici, et désireux d’envoyer un représentant du MST en formation. Erminia nous a encouragé en soulignant que ce type d’agriculture pouvait être utile à beaucoup de gens, notamment pour développer la sécurité alimentaire en zone urbaine.

Bonne semaine,
Charles

.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.