Assemblée générale annuelle du 2 février 2014


amap-PB-2011-logoCompte rendu de l’assemblée générale annuelle qui s’est tenue le dimanche 2 février 2013 de 14h30 à 17h au 15 rue Georges Duhamel à Paris 15ème.
Ordre du jour de l’Assemblée Générale annuelle
1/  Émargement de la liste des présents
2/  Désignation du médiateur de séance et du rédacteur du compte rendu
3/  Exposé de la situation morale de l’association, par le référent secrétariat
4/  Présentation des comptes et du bilan comptable, par le référent comptable
5/  Approbation de ces deux premiers points
6/  Bilan de la saison maraîchère par le producteur maraîcher
7/  Bilan des autres partenariats par les référents et producteurs présents
8/  Questions diverses (transfert de contrat ….)
9/  Désignation et élection Appel à candidature pour les postes de référents
Les membres désirant présenter leur candidature doivent se manifester dès que possible. Des départs de certains membres du collectif sont prévus (Référent distribution et référent huiles)
10/ Définition de la première date de réunion du Collectif

1 / Émargement de la liste des présents

Étaient présents 17 adhérents et 5 représentés par mandat.

2 / Désignation du médiateur de séance et du rédacteur du compte rendu

Médiateur de séance :

Rédacteur du compte-rendu : Claire Decondé, Alain Livadiotti et Joseph Le Cléac’h

3 / Bilan moral 2012-2013 de l’association (Julie Kuhn, Claire Decondé)

Rappel sur les principes fondateurs des AMAPs :

• Pour le paysan, le maintien de l’activité agricole par la garantie de revenus

• Pour le consommateur, des aliments frais, de saison, souvent biologiques, produits à partir de variétés végétales ou races animales de terroir ou anciennes

• Un prix équitable pour les deux partenaires.

• Un lien direct, sans intermédiaire, entre le producteur et le consommateur

• Les consommateurs s’engagent à l’avance, pour une saison de production et prennent en charge leur éventuel remplacement

• Ils partagent les aléas climatiques qui peuvent modifier à la baisse la quantité de produits calculée et planifiée par le producteur

• Le prix du panier est calculé en fonction des coûts de production et non pas au poids de la marchandise. Le fermier n’est plus dans l’économie de marché et garde une indépendance par rapport au système de grande distribution ; quant aux consommateurs, ils peuvent directement suivre et influencer le mode de culture (souvent biologique)

• Tous les amapiens, co-récoltants, consom’acteurs, etc. s’engagent à participer à l’organisation des distributions et des journées à la ferme.

Valeurs partagées : soutien à l’agriculture paysanne, solidarité entre paysan et amapien, transparence et proximité, souveraineté alimentaire.

3.1 Maraîchage/adhérents :

Nombre d’adhérents et nombre hebdomadaire de paniers fournis par le producteur maraîcher en 2013-2014 : 25 paniers/semaine.

Répartition des adhérents en formules hebdomadaire et quinzaine : 28 quinzaine, 11 hebdo.

2 reprises de contrat maraîchage par un intermittent et une personne de la liste d’attente.

Liste d’attente : une cinquantaine d’inscrits.

3.2 Diversification/sympathisants

Nombre de sympathisants en 2013 -2014

De 12 à 22 sympathisants dont deux sont référentes (volaille et viande bovine). Les sympathisants bénéficient des contrats de la diversification ou adhèrent par soutien.

3 nouveaux partenariats avec contrat de préfinancement : miel, jus de pommes, vin

3.3 Livraison et distribution

Local unique depuis 2012.

Lors des distributions, la présence du producteur maraîcher a été constante tout au long de l’année ce qui a permis des échanges fructueux et sympathiques. Il reste juste à améliorer la communication sur les problèmes rencontrés par Benjamin (vol, maladie des cultures,  voisinage, disponibilité….)

La lettre de janvier a permis de comprendre pourquoi le panier était moins rempli et moins diversifié. Les amapiens ont pu également mieux appréhender le quotidien du maraîcher.

3.4 Ateliers et conseil de quartier

2 ateliers ont été supprimés cette année ou plutôt mis en suspens

Les ateliers cuisine du centre social n’ont pas pu reprendre en raison d’un manque de  coordination avec le centre. A ce jour, le contact a été rétabli et une reprise de ces ateliers pourrait être envisagée en septembre.

L’atelier cinéma n’a pas pu se réaliser faute de parvenir à contacter Frédéric, qui faisait l’intermédiaire entre l’association et le cinéma Le Chaplin. Les personnes présentes regrettent que cette activité enrichissante n’ait pu avoir lieu, et souhaitent pouvoir la redémarrer (en prenant contact directement avec le cinéma ?).

Le Panier Blomet fait partie du conseil de quartier St Lambert et Corinne (référente Transition) qui nous représente y apporte des questionnements sur la gestion des déchets et le recyclage. Corinne quitte le Panier Blomet pour mieux assurer ses responsabilités au sein de Paris en transition.

3.5 Référents et collectif

Les AMAPs parisiennes connaissent un important turn-over. Mobilité des adhérents, mutations, déménagements, engagement trop lourd par rapport au temps disponible en soirée (famille avec jeunes enfants)… En 2013, un membre du collectif a quitté la France donc le Panier Blomet et pour la prochaine saison 3 personnes quitteront le collectif.

Cette année, deux adhérents se sont portés volontaires pour la prise en charge d’une tâche : Joseph Le Cléac’h et Denis Daste pour le suivi du blog.

En cette fin de saison, nous nous retrouvons donc avec plusieurs postes à pourvoir : suivi des distributions, transition, remise à flot et aide à la ferme. Léa Mercier et Alain Livadiotti se sont portés volontaires pour le poste de référents distribution.

Il est primordial pour le bon fonctionnement de nos partenariats que de nouvelles personnes s’impliquent davantage  comme référents et aussi pour participer au collectif.

3.6 Blog (Joseph Le Cléac’h)

Le site internet est mis à jour et continue de fonctionner.

Le blog est consulté chaque jour par une vingtaine de personnes en moyenne, plus le jour ou le lendemain de la distribution.

Robin finalise la mise en place du nouveau site, qui sera hébergé par Libre Assistance. Il sera donc mis fin à l’abonnement chez « 1&1 ».

Denis accompagne Robin dans ce travail.

Les raisons de cette migration : adaptation du site aux nouveaux usages (smartphone, tablettes), sécurisation.

Parmi les nouveautés, on trouvera une extension pour faciliter et harmoniser la publication de recettes, ainsi qu’une extension pour faciliter les recherches à l’intérieur du site.

4 / Présentation des comptes et du bilan comptable, par le référent comptable (Claire Decondé)

Trésorerie :

Adhésions, 3 personnes, 38 amapiens 20€ (au lieu de 39) et  17 sympathisants à 10 € (il doit en manquer un ou 2)   soit un total de recette de 930 €. Il n’a pas toujours été facile de récupérer les adhésions, il nous faudra être vigilant lors des nouveaux contrats et bien clarifier chez les intermittents qui doit payer l’adhésion sympathisant. Nous avons un groupe d’intermittents très large dans notre mail groupé.

Voir en annexe pour le détail des comptes

Pour info OCEM CEASIL n’a pas réclamé les charges locatives en 2013. Je propose donc une provision en 2014 pour les 2 années.

Robin Charles et Joseph Le Cléac’h proposent de refondre le blog pour le rendre accessible à tous les formats et de le simplifier pour un montant de 200 euros.

5 / Approbation de ces deux premiers points

Bilan moral : approuvé

Bilan comptable : approuvé

6 / Bilan de la saison maraîchère par le producteur maraîcher

Benjamin explique les divers incidents qui ont compromis une partie de sa production :

Semis d’oignon et d’ail atteint par des pesticides, idem pour les plants de poireaux.

Vol de tomates.

Mois d’août de fou.

Il explique également refuser la solution de facilité qui l’aurait conduit à se fournir à Rungis, par exemple, pour compléter son déficit de production.

Les productions céréalières voisines sont en proie à des invasions de chardons, qui sont combattues à l’aide d’herbicides très forts, qui se déposent sur certaines de ses parcelles. Malheureusement, la loi ne protège pas le producteur, qui doit prendre entièrement à sa charge les mesures de protection (pose de filets), pour un coût de 16 000 € minimum.

Le départ de Benjamin pose la question du devenir de l’association. Après discussion, on convient que l’association n’est pas remise en cause par le départ de Benjamin, et qu’au besoin, on peut faire un contrat direct avec le producteur.

Pistes évoquées :

–         Vivien, producteur qui utilise des méthodes semblables à celles de Benjamin, mais on n’arrive pas à le joindre, et on ne sait pas si son volume de production couvrirait les besoins de l’association. Il proposerait 2 types de paniers (15 € et 19 €, à confirmer)

–         Prendre contact avec l’AMAP Blomet Grands Prés, pour connaître leurs excédents éventuels.

–         Contacter le réseau AMAP Ile de France.

–         Site internet comme le GAB (Groupement Agriculture Biologique)

–         …

7 / Référents et collectif

Rappel des partenariats et de leurs référents :

Partenariat maraîcher à partir de mai 2012, avec Benjamin Chiquet de la ferme « Le village » à Goussonville dans les Yvelines. Partenariat géré par Julie Kuhn. Benjamin nous quitte à la fin de la saison 2014.

  • Viande bovine, depuis automne 2009 avec Jos et Ernestine de la ferme « Mille Fleurs » en Auvergne. Partenariat géré par Sonia METAXIAN.
  • Confitures, depuis avril 2011, avec Thierry LARHER de la ferme des Champeaux en Ardèche. Partenariat géré par Gilles GEORGIEFF.
  • Volailles, légumes secs et farines, depuis mai 2011, avec Sylvie et Gervais ARRONDEAU, à la Ferme de la Métairie, à Dancy en Eure-et-Loir. Partenariat géré par Dolorès MAGALLON.
  • Huiles végétales alimentaires, depuis juin 2011, avec Jean-Marc GUMIAUX de « Sous les arbres » dans le Val-d’Oise. Partenariat géré par Kerstin JOUVANCEAU.
  • Miels, depuis décembre 2011, avec Isabelle AIMONETTI qui a des ruches en Sologne. Partenariat géré par Christine Graffard-Lenormand.
  • Vins, depuis octobre 2012, avec Emmanuel DIDIER du Domaine de Rostangue. Partenariat géré par Dolorès Magallon.
  • Agnès Braine est la référente secrétariat, Claire Decondé, la référente trésorerie.
  • Raphaëlle Bergerot est la référente convivialité.

Changements prévus pour la saison à venir

Plusieurs départs, dont Agnès El Khaïm, référente distribution, et Céline Langlois, référente aide à la ferme. On recherche donc des référents pour :

  1. Suivi de distribution
  2. Aide à la ferme
  3. Paris en transition
  4. relancer le partenariat avec le cinéma le Chaplin

Léa et Alain se déclarent prêts à participer au collectif, ainsi que Denis et Marianne (représentés par Alain et Léa).

Kerstin continue d’être la référente du contrat « huiles ».

Philippe indique qu’il a trouvé un producteur de confitures bio pour remplacer Thierry LARHER, qui arrête sa production. Ce producteur vient à Paris une fois par mois, il devrait être possible d’organiser une rencontre (le 11 février ? A une autre date ?)

Benjamin assure la distribution des paniers maraîchers jusqu’à la fin la saison, fin mars (dernière distribution le 24 mars).

Dolorès pose la question du changement de jour de distribution, par exemple le mardi.

On convient que tous les référents doivent faire partie du collectif, afin de recevoir au moins les courriers adressés au collectif.

Le nouveau collectif est ainsi constitué :

Agnès Braine, Claire Decondé, Julie Kuhn, Sonia Metaxian, Christine Graffard-Lenormand, Dolorès Magallon, Raphaëlle Bergerot, Léa Mercier , Alain Livadiotti, Denis Daste, Marianne Gruel, Joseph Le Cléac’h.

Julie demande la simplification de l’accès aux plannings de distributions, trop compliqué. A prendre en compte sur le nouveau site.

Il est convenu d’envoyer un courrier à tous les adhérents, pour les inciter à participer de manière active à la recherche d’un nouveau producteur maraîcher

8 / Questions diverses :

Dans les statuts de l’association il n’est pas prévu  d’élection du CA.

Partenariat vin. Ce partenariat n’est pas remis en cause. Dolorès souhaite organiser une dégustation avec, si possible, la présence du producteur. Dates : le 11 février ou le 8 avril ?

Il n’est pas prévu de visite à la ferme pour marquer la fin du partenariat avec Benjamin. On organisera une rencontre conviviale sur le lieu de distribution, date : début mars ?

Partenariat pain ? Le producteur dont Benjamin nous a fait goûter le pain n’est pas motivé pour venir le distribuer sur place. Kerstin fait remarquer qu’Agnès B. a trouvé un producteur possible.

On convient d’organiser une réunion du collectif (début mars ?). On fera un Doodle.

Le « Répar Café » fonctionne toujours (rue Mademoiselle ou 53 rue Bargue habituellement)

Annexe

Comptes de l’exercice passé

du 17 février 2013 au 2 février 2014

 Compte de résultat  Dépenses Recettes
Armoire 249,96 €
Ateliers et évènements 67,21 €
Matériel pour la distribution (Nettoyage) 32,85 €
Participation charges locatives (Pas de facture en 2013 !) 0,00 €
Hébergement blog 35,02 €
Adhésions Panier Blomet (38 amapiens et 17 sympathisants) 930,00 €
Adhésion Amap IDF 275,00 €
Frais bancaires 10,00 €
Charges locatives 0,00 €
Total 670,04 € 930,00 €
Résultats 259,96 €
Situation trésorerie
Trésorerie début 737,03 €
Trésorerie fin 996,99 €

 Projets futur

du 2 février 2014 au 1er février 2015

Budget prévisionnel Dépenses Recettes
Projets habituels
Ateliers et convivialité 100 €
Matériel distribution 50 €
Participation charges locatives (2 ans à payer) 160 €
Frais financiers 10 €
Projets 2014
Blog changement hébergement 200 €
Adhésions Panier Blomet 930 €
Adhésion Amap IDF 325 €
Total 845 € 930 €
Excédent de financement 85 €

 

 

 

Les commentaires sont fermés.