F1 Flins : Non, les agriculteurs ne reverront pas leurs terres


grenelleLe Président du Conseil général, Alain Schmitz n’a pas l’intention de rétrocéder les terrains à l’agriculture biologique comme le réclame l’association “Flins sans circuit F1″… En effet, pour le Département, les terres sablonneuses demandent un arrosage trop conséquent et sont donc contraire au Grenelle de l’environnement.
La suite de l’article dans MediaSeine


Décidément on aura tout vu ! L’association « Flins sans Circuit F1 » pense que les Syndicats et Groupements d’agriculteurs sont plus à même que le Conseil général pour décider si des terres sont cultivables ou non. Par ailleurs, Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecologie, que nous avons rencontrée le 15 octobre et qui connait très bien le dossier, pense  que l’agriculture bio serait très adaptée à cet endroit.

Pour l’association « Flins sans Circuit F1 », il ne fait aucun doute les terres doivent retourner à l’agriculture. Nous faisons confiance au ministère de l’Ecologie et aux agriculteurs qui connaissent leur métier. Après le développement durable mis à toutes les sauces, voilà maintenant le Grenelle de l’environnement pris comme argument pour bétonner ! Cela s’appelle du Greenwashing ou blanchiment écologique !

Les commentaires sont fermés.