Compostage urbain


Bonjour,
Depuis près de 30 ans, je vis à Paris et je remplis des poubelles. La société qui gère la résidence où j’habite maintenant ne veut pas prendre en charge la valorisation ni même la gestion des déchets. Les déchets organiques végétaux partent à la poubelle avec les autres matières ; papiers plastiques, métaux, etc et rendent difficile voire impossible le recyclage. Le tout part à l’incinérateur. Il n’y a guère que la filière-verre, indépendante des habitations, qui soit accessible.

Je suis né à la campagne et mes parents cultivaient le potager qu’ils avaient aménagé. À la maison, on recyclait les épluchures de nos légumes (une poubelle à part) dans un compost. Il nous fournissait de quoi amender les parcelles cultivées. Je me suis souvent demandé ce que je pouvais faire, envisageant même le compostage sur mon balcon. C’est resté à l’état d’idée, je ne me suis pas lancé. Maintenant que nous recevons des légumes bios, ce gaspillage me paraît encore plus flagrant.

La Ville de Paris lance une expérimentation de compostage en ville des “biodéchets” sur 25 immeubles volontaires, qui seront aidés et formés par des spécialistes.

Je ne pense pas que nous (Panier Blomet) puissions postuler, nous n’avons pas une adresse unique. Mais si quelques-uns d’entre vous se sentes concernés, si leurs copropriétés, leurs syndics sont prêts à faire le pas et souhaitent participer, ils peuvent tenter leur chance et s’inscrire dans le projet.

Plus d’information et les dossiers de candidatures sur paris.fr



Les commentaires sont fermés.